Curiosity envoie sa première image couleur à haute définition

Le robot Curiosity vient d’expédier sa première image couleur en haute définition prise avec le téléobjectif de la caméra Mastcam. Elle montre l’étonnant empilement de couches sédimentaires au pied du mont Sharp, à 5 km de là, et que le rover approchera l’an prochain. Il y aura une autre première ce soir : un concert pour les « Martiens » (!!) offert par la Nasa et le chanteur Will.i.am.

1
  L’image montre le but du voyage. L’an prochain Curiosity devrait s’approcher de ce grand massif qui s’élève à environ 5.500 m au-dessus du fond du cratère Gale, où s’est posé Curiosity.

Prise le 23 août 2012 par la caméra Mastcam, cette image montre le pied du mont Sharp. Les couleurs ont été retouchées, pour mieux restituer la réalité des tons. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Curiosity devant un livre d’histoire

1
2
3
4
5
6
7
  Ce mont imposant est d’origine sédimentaire, estiment les géologues. Selon eux, une énorme épaisseur de dépôts a un jour recouvert toute la région, le cratère Gale (causé par la chute d’un astéroïde) étant alors enfoui. L’érosion éolienne (dû au vent), a décapé la surface mais a laissé ce pic au fond du cratère Gale. Ces sédiments pourraient avoir été déposés par une vaste surface d’eau liquide, il y a 3,5 milliards d’années ou davantage, avant que Mars ne se dessèche définitivement.


  Avec le grossissement du téléobjectif, les couches sédimentaires apparaissent nettement, mais aussi un chaos de rocs et de cailloux, aux teintes différentes. Ce paysage est donc manifestement composé de minéraux qui n’ont pas tous la même origine ni la même histoire. Ces archives doivent donc abriter de précieux renseignements sur les événements géologiques du lointain passé de Mars, à l’époque où l’eau ruisselait sous le soleil.


  Pour assurer le spectacle pour les Terriens, si ce n’est pour les « Martiens », la Nasa a inventé un nouveau jeu : la retransmission d’une émission audio via le rover Curiosity. Hier, Charlie Bolden, l’administrateur de la Nasa, a inauguré le principe avec un discours expédié par les ondes jusque sur Mars puis retransmis vers la Terre par Curiosity. Le 21 juillet 1969, les deux astronautes d’Apollo 11, Neil Armstrong et Buzz Aldrin avaient, eux, reçu un coup de téléphone du président des États-Unis, Richard Nixon… Ce soir, le spectacle sera assuré par le chanteur Will.i.am, du groupe Black Eyed Peas, dont le morceau Reach for the stars, écrit pour l’occasion, fera l’aller et retour entre la Terre et Mars.

Extrait de : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/curiosity-envoie-sa-premiare-image-couleur-a-haute-dacfinition_40893/#xtor=RSS-8

Le chocolat contre l’infarctus

L’habitude de manger régulièrement et modérément du chocolat serait susceptible de diminuer les risques d’infarctus. L’étude a concerné que les hommes pour l’instant et est à comparer aux hommes qui ne mangent jamais de chocolat ou presque. Ceux qui mangent beaucoup de chocolat ont une réduction de 17 % du risque d’infarctus. Il faut maintenant émettre une réserve : le chocolat contient beaucoup de graisses saturées et souvent une quantité non négligeable de sucres. Il faut donc le consommer avec modération.

L’étude a concerné plus de 37 000 hommes de 49 à 75 ans qui devaient répondre à un questionnaire sur leur consommation de différents types de nourriture et de boisson. Notons que les personnes qui mangeaient le plus de chocolat durant l’étude étaient plus jeunes que la moyenne (de l’étude) et plus éduquées. Ils consommaient aussi davantage d’aspirine, fumaient moins et avaient moins d’hypertension au niveau du coeur. Lorsque l’on a passé en revue d’autres études, on a relevé une estimation de la baisse du risque d’infarctus de 19%.

Source : http://www.sur-la-toile.com/article-16499-Le-chocolat-contre-l-infarctus.html

On a photographié des farfadets !

Classés parmi les phénomènes lumineux transitoires, les farfadets (ou sprites en anglais) sont extrêmement difficiles à photographier. Pari réussi pour le photographe danois Jesper Grønne.

1
  Des farfadets (des colonnes atmosphériques brièvement ionisées au-dessus d’un orage) photographiés le 15 août depuis le Danemark.

Découvrez les nuages en image

1
2
3
4
  Les farfadets, surnommés également sprites ou sylphes rouges, sont des lueurs très brèves (quelques millisecondes) que l’on peut rechercher au-dessus des nuages d’orage. Il s’agit d’une rapide ionisation de colonnes atmosphériques verticales (qui se comportent un peu comme des tubes fluorescents) à une altitude de 80 km à la suite de violents éclairs. Bien que des farfadets soient décrits depuis plus d’un siècle, les scientifiques ont fini par les accepter lorsqu’ils ont été photographiés pour la première fois en 1989 par les caméras de la navette spatiale.


  Le 15 août, Jesper Grønne filmait ce phénomène au-dessus d’un orage qui se situait à 350 km en mer du Nord.

Extrait de : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/meteorologie-1/d/en-bref-on-a-photographie-des-farfadets_40773/#xtor=RSS-8