Un an d’activité solaire

Toujours dans le cadre de l’anniversaire des 3 ans passés dans l’espace, de la sonde SDO face au soleil, ce portait de notre étoile est un composé de 25 images distinctes parcourant la période du 16 avril 2012, au 15 avril 2013. Elle emploie la longueur d’onde de 171 angströms que peut capter l’instrument AIA (Atmospheric Imaging Assembly) embarqué sur la sonde SDO. Elle indique ainsi les zones sur le soleil où les régions actives (au centre) sont les plus communes pendant la présente partie du cycle solaire.

En vidéo :un accéléré de la vie du Soleil sur 3 ans :

Source : http://www.gurumed.org/2013/04/26/un-an-dactivit-solaire-en-une-image/

NASA : les meilleurs vues de la Terre à partir de l’espace en 2012 (vidéo)

Cette grande collection d’images de la Terre depuis l’espace provient de plusieurs satellites différents, ainsi que de la Station Spatiale Internationale. Il y a de superbes photos de glaciers et de glace, des lumières de la ville la nuit et des dunes de sable. Une série de visualisations de données dynamiques commencent à 1m22s dans la vidéo et présentent le déplacement des vents de l’ouragan Sandy, l’évolution des températures à surface de la mer, les courants océaniques…

Source : http://www.gurumed.org/2013/04/10/nasa-les-meilleurs-vues-de-la-terre-partir-de-lespace-en-2012-vido/

https://www.youtube.com/watch?v=sckOSMf-LpY&feature=youtube_gdata_player

Vidéo : Les bases de connaissances sur l’ADN.

Cette brève histoire de l’ADN par la BBC est à la fois artistique et scientifique.

Il nous fallait trouver un style graphique pour communiquer sur la beauté et la complexité de l’ADN. En utilisant le  thème de la double hélice circulaire, comme conception de base, nous nous sommes concentrés sur la forme, le mouvement et la couleur pour créer un flux régulier d’animation, en s’appuyant sur des références de la nature, illustrant comment l’ADN est au cœur de tout ce qui nous entoure.

Une traduction pour les moins anglophones d’entre nous :

L’ADN est le manuel d’instruction pour construire la vie. Des microbes, aux plantes à l’être humain il nous définit tous.

L’ensemble des instructions dans l’ADN qui code l’organisme est appelé le génome et il est transmis des parents aux enfants pendant la reproduction. L’information est stockée dans l’ADN en utilisant seulement quatre types de molécule qui se rassemblent par paires. Il y a des milliards de ces paires organisées en une structure en double hélice qui est à la fois robuste et compacte. Cette paire permet également à chaque brin d’agir comme une sauvegarde pour l’autre, afin de sauvegarder cette précieuse information génétique.

L’ADN est replié dans des structures appariées appelées chromosomes qui sont stockées dans le noyau de la cellule. Les différentes espèces ont un nombre différent de chromosomes, l’homme en possède 23 paires. Les chromosomes contiennent de nombreux gènes. Un gène est une section d’ADN qui détient l’instruction pour une protéine. Les protéines sont essentielles à la vie et effectuent une grande variété de tâches, du contrôle de la fonction d’une seule cellule à la détermination de la forme de l’intégralité d’un organisme. Entre chaque espèce, chaque organisme a un ADN très similaire. Chez l’homme, la différence entre une personne et une autre est d’une fraction d’un pour cent (0,1%), mais c’est ce qui nous rend individuels nous donnant différentes caractéristiques comme la forme de notre visage, la couleur des cheveux à notre taille.

Notre code ADN unique peut être utilisé comme une empreinte pour nous identifier avec une très grande précision. En lisant l’ADN, les scientifiques ont découvert que nous partagions des séquences de notre ADN non seulement avec notre propre espèce, mais avec toutes les autres espèces de la planète. Le chimpanzé, l’un de nos plus proches cousins, partage près de 96% de son ADN avec nous. Mais vous avez également des gènes en commun avec les poissons, les plantes et les bactéries. La preuve irréfutable que toute vie est apparue à partir d’un ancêtre universel unique il y a des milliards d’années. Nous n’avons pas seulement appris à lire le manuel pour la vie, nous pouvons le réécrire aussi.

Des personnes manipulaient l’ADN avant que nous sachions qu’il existe, par la sélection des plantes et des animaux d’élevages pour faire ressortir les traits désirés. Maintenant la génétique permet de modifier directement l’ADN dans un laboratoire pour la création d’une nouvelle variété de vie, comme des plantes qui peuvent résister aux maladies ou aux insectes. Mais nous ne savons pas encore tout ce que l’ADN fait. Des séquences d’ADN ne produisent aucune protéine et pourraient avoir été appelées par erreur ADN poubelle (ADN non-codant). Certaines personnes s’inquiètent au sujet de ces lacunes dans nos connaissances et les problèmes que la modification des organismes peut entrainer. Ce qui est clair, c’est que le manuel d’instruction pour la vie est plus organiser et complexe que l’on peut l’imaginer.

L’ADN a révélé bon nombre de ses secrets, mais nous en avons encore beaucoup à apprendre.

Source : http://www.gurumed.org/2013/03/17/base-de-connaissances-sur-ladn-vido/