smanteau

Cours de SVT

10 septembre 2017
de smanteau
Un commentaire

Les additifs alimentaires sont-ils dangereux pour la santé ?

On rencontre de nombreux additifs alimentaires dans notre quotidien, mais sont-ils dangereux pour notre santé ? Il existe 5 grandes familles aux usages différents. Certains additifs sont considérés comme potentiellement cancérigènes.

E500, E112 et bien d’autres… Vous ne comprenez pas la moitié des ingrédients inscrits sur les plats cuisinés ou les conserves ? Normal, il s’agit pour la plupart d’additifs alimentaires. Leurs fonctions sont multiples : rehausser le goût, allonger la conservation ou encore colorer les aliments. Les additifs alimentaires n’ont pas bonne réputation. Aucune étude ne prouve réellement leur nocivité mais il existe des additifs alimentaires dangereux.

Les grandes familles d’additifs alimentaires et leurs rôles

Il existe cinq grandes familles d’additifs alimentaires :

  • les colorants, ils permettent de donner une couleur attirante au produit (de E100 à E199) ;
  • les conservateurs (E200 à E299), ils sont indispensables car ils empêchent la prolifération des moisissures ;
  • les antioxydants (E300), ils empêchent les fruits de foncer ;
  • les agents de texture (E400), ils donnent son aspect à un produit ;
  • et enfin, les exhausteurs de goût (E600) qui intensifient le goût d’un produit.
La nocivité des additifs alimentaires dangereux

Les additifs alimentaires ne sont pas considérés comme dangereux, à condition de respecter un dosage quotidien. Autrement dit, évitez une surconsommation de plats cuisinés ou de conserves pour ne pas exposer votre organisme à trop d’additifs.

Additifs alimentaires dangereux : prendre garde à certains colorants

Certains colorants sont allergènes et cancérigènes. Voici une liste de colorants à éviter le plus possible : E102, E110, E123, E124, E127, E131, E142, E154, E160, E163, E154, E102, E110, E120, E123, E124, E125, E126, E120, E173 et E175.

Source : Futurasiences

10 septembre 2017
de smanteau
0 Commentaires

À quoi servent les moustaches du chat ?

Selon la race, les moustaches d’un chat sont plus ou moins longues et parfois même frisées. Mais elles ne sont pas là juste pour faire joli. Au contraire, elles constituent pour le félin, un organe sensoriel essentiel à son orientation dans l’espace.

Chez le chat, ce que nous appelons des moustaches sont en réalité des vibrisses. Des poils plus longs, plus épais et plus rigides que les autres. Mais des poils tout de même. Ils constituent des organes sensoriels essentiels au chat. À leur base, se trouve en effet un réseau de terminaisons nerveuses particulièrement sensibles.

Comme leur dénomination technique l’indique, les moustaches du chat — que l’on ne trouve pas seulement de part et d’autre de son nez, mais aussi au-dessus de ses yeux et à l’arrière de ses pattes inférieures — sont sensibles aux vibrations. Elles aident donc le félin à repérer tout mouvement de proximité. Elles le renseignent également sur la direction et la force du vent ainsi que sur les odeurs alentour. Et comme elles sont plus longues que la largeur du chat, elles lui permettent de savoir s’il peut se faufiler par une ouverture. Les moustaches servent aussi au chat, qui voit mal de près, à localiser correctement ses proies.

Un chat sans moustache ?

Compte tenu de ces précisions, il semble évident qu’un chat qui aurait perdu ses moustaches serait confus et désorienté.

Sachez par ailleurs que le chat utilise aussi ses moustaches pour communiquer — avec les autres chats — et exprimer ses humeurs. Des moustaches relâchées sont le signe d’un chat détendu. Des moustaches dirigées vers l’avant révèlent un chat en colère ou en pleine séance de jeu ou de chasse.

Source : Futurasciences

L’éruption solaire la plus puissante depuis 12 ans !

10 septembre 2017 de smanteau | 0 Commentaires

Ce 6 septembre, il se produisit sur le Soleil l’éruption de la décennie ! Elle a été la puissante depuis 2005. Une autre (plus faible) l’a précédée trois heures plus tôt. Ces derniers temps, l’activité de notre Soleil était minimale.

Cela faisait longtemps que ce n’était pas arrivé ! Le Soleil, plutôt d’humeur tranquille ces derniers temps à l’approche du minimum d’activité de son cycle de 11 ans (en moyenne), vient de produire deux énormes éruptions, dont une est la plus puissante de la décennie.

Elle a été la plus puissante éruption solaire depuis 2005 (X17 il y a 12 ans et 1 jour).

Sur cette animation, on peut voir les deux éruptions solaires survenues le 6 septembre. © Nasa, GSFC, SDO

La taille de la zone d’orignie est approximativement de 9 fois la Terre. Bien que celle-ci ne faisait pas directement face à notre planète, la tempête de particules solaires pourrait provoquer des aurores polaires au cours des prochains jours.

Source : Futurasciences

Une course pour la survie !

9 novembre 2016 de smanteau | 0 Commentaires

Des bébés iguanes attaqués par une horde de serpents :

Les iguanes marins

Ils se nourrissent d’algues marines et vivent dans la mer. C’est l’un des très rares reptiles marins existant à l’heure actuelle. Ils ont pour habitude de lézarder au soleil pour réchauffer leur corps car ce sont des animaux ectothermes. Les parents mettent du temps à trouver un endroit idéal pour cacher leurs œufs et les protéger (approximativement une vingtaine par portée). L’éclosion se produit au bout de 85 à 110 jours en moyenne. Ils peuvent vivre jusqu’à 50 ans.

Les pseudalsophis biserialis

C’est un serpent constricteur (étrangle ses victimes jusqu’à l’étouffement) et partiellement venimeux. Ils peuvent atteindre jusqu’à 125 centimètres. Ils se nourrissent de certains lézards, geckos, d’insectes, souris, oisillons et d’iguanes vulnérables. Fait plus surprenant, ils chassent également les poissons, ce qui en fait l’unique espèce de serpent terrestre à avoir ce type de comportement.
Même s’ils ont le mauvais rôle dans cette vidéo, ils sont eux-mêmes victimes de l’introduction de certaines espèces sur l’île tels que les chats, cochons et de chèvres sauvages qui mangent leurs œufs… et leurs proies.

Source :http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/reptiles-et-amphibiens/iguane-contre-serpents-la-folle-course-pour-survivre_108007

La croissance de la population humaine

9 novembre 2016 de smanteau | 0 Commentaires


Il a fallu 200 000 ans pour que la population humaine atteigne 1 milliard d’individus et seulement 200 ans pour qu’elle grimpe jusqu’à 7 milliards !

Tout commence il y a 100 000 ans lorsque les hommes modernes (Homo sapiens) quittent leur berceau africain pour se déployer sur la planète. La population restera basse jusqu’à la révolution du néolithique il y a environ 10 000 qui voit les hommes cultiver la terre et se sédentariser. C’est très bien illustré sur la vidéo. Au moment de la naissance du Christ, le spécialistes du Muséum estiment que la population atteignait déjà 170 millions d’individus. La suite de la vidéo présente l’évolution de la population humaine jusqu’à aujourd’hui. Selon les projections des scientifiques, la population humaine mondiale pourrait atteindre 11 milliards d’individus en 2100. Parviendra-t-on à se partager la planète tout en préservant ses ressources ?

Source : http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/evolution/captivant-l-evolution-de-la-population-humaine-en-video_108005

22 septembre 2016
de smanteau
0 Commentaires

Le sommeil des enfants

« Ils dorment de moins en moins, pas assez. Sans un repos de qualité, c’est toute la vie sociale qui est minée : problèmes de concentration, hypernervosité, mal-être physique. »

 » Sans un sommeil suffisant et de qualité, c’est toute la vie sociale qui se trouve minée. Mal dormir entraîne des souffrances physiques, psychiques et sociales ainsi que des difficultés scolaires importantes. Pas d’enfance heureuse sans sommeil heureux. N’oublions jamais que c’est allongés, chaque nuit, que nos enfants grandissent, mémorisent, mûrissent leurs émotions. »

Un enfant devrait dormir »de dix heures par nuit entre 12 et 14 ans, et de neuf heures à 15 ans. »

« Ensuite, quand le sommeil se fait fuyant, interrompu, ou trop court, les risques d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de cancer, sans parler des accidents de la route, sont accrus. »

Voici un très bon article résumant les enjeux d’un bon sommeil  : Le sommeil des enfants, un enjeu politique.